compteur de site

Egas Moniz, Prix Nobel de Médecine en 1949


1 min lu

Né le 29 novembre 1874 à Avanca (Portugal) – 13 décembre 1955 à Lisbonne (Portugal)

Egas Moniz – nom complet :  Antonio Caetano de Abren Freire Egas Moniz -, est né le 29 novembre 1874 à Avanca et est décédé le 13 décembre à Lisbonne.

Après avoir étudié la médecine et travaillé comme député, il est devenu professeur à la Faculté de médecine de l'Université de Coimbra et a déménagé à l'Université médicale nouvellement fondée à Lisbonne en 1911.  Il a obtenu la chaire d'un professeur de neurologie. Il a également travaillé temporairement à Bordeaux et à Paris, où se trouvaient les centres des sciences neurologiques. Après la Première Guerre mondiale, Egas Moniz prend le poste de diplomate portugais à Paris et devient plus tard ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de Sidonio Pais. En 1919, il préside la première Conférence de paix de Paris. En plus de son engagement politique, il a également enseigné et mené des recherches scientifiques. Egas Moniz a favorisé l'artériographie (imagerie radiographique) des vaisseaux cérébraux par l'injection de produit de contraste et la leucotomie (intervention chirurgicale dans la substance blanche du cerveau dans certaines maladies mentales), ouvrant ainsi le champ de la psychochirurgie à la médecine. Pour cette découverte, Egas Moniz a reçu le prix Nobel de médecine en 1949.


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.