compteur de site
1 min lu

Pearl S. Buck est née le 26 juin 1892 à Hillsboro, Virginie Occidentale et est décédée le 6 mars 1973 à Danby (Vermont). Elle est la  fille d'un missionnaire, grandit en Chine, étudie aux Etats-Unis et retourne à Nankin comme missionnaire, où elle enseigne la littérature anglaise en 1922. Jusqu'à sa réinstallation aux Etats-Unis, elle a écrit de nombreux livres sous un pseudonyme sur la "terre du milieu", sur ses habitants et leurs conflits entre la tradition et les exigences de l'ère nouvelle. Les récits vivants de Buck, pleins d'amour pour les Chinois ordinaires, bien qu'ils ne comprennent pas mieux leurs problèmes sociaux, ont éveillé l'intérêt et la compréhension pour ce peuple encore étranger dans le monde entier. Pour son roman "La Terre Chinoise" (1931), elle a reçu le prix Pulitzer en 1932. 

Pearl S. Buck est une écrivaine américaine qui a grandi en Chine, fille du missionnaire américain Sydensticker. Après des études universitaires aux États-Unis, elle est retournée en Chine, où elle a épousé le missionnaire John L. Buck en 1917 ; de 1922 à 1932, elle a été professeur de littérature anglaise à l'Université de Nanking. Ses œuvres, rédigées dans un style narratif simple, donnent une image vivante de la vie quotidienne chinoise de l'époque. Médiatrice spéciale entre la Chine et l'Occident, elle reçoit le prix Nobel de littérature pour son roman "The Good Earth" en 1938.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.