compteur de site
1 min lu

Né le 10 février 1890 à Moscou (Russie) Mort le  30 mai 1960 à Moscou (Russie)

Son éducation juridique a rapidement abandonné Boris Pasternak au profit d'une étude de philosophie avant de travailler principalement en tant que parolier. Le recueil de poèmes "Ma sœur, la vie" a rendu Pasternak extrêmement populaire en Russie jusqu’à ce que les accusations officielles croissent en raison de son attitude apolitique et le réduisent complètement au silence à l’époque stalinienne. Même après la Seconde Guerre mondiale, Pasternak n’a été reconnu par le public que très peu de temps ; son roman "Docteur Jivago", écrit entre 1948 et 1956, a été traduit dans presque toutes les langues du monde, mais n'a pas été autorisé à paraître en URSS. Pour ce travail, il a reçu le prix Nobel de littérature en 1958, mais il l'a rendu pour des raisons politiques.La prose de Pasternak se caractérise également par son talent poétique et musical, qui a redécouvert et rafraîchi le vocabulaire familier. Les deux thèmes principaux - l’amour et le talent artistique - sont liés dans la croyance en la création unique de chaque personne, mais aussi dans la connaissance du sentier de la souffrance de l’individu dans le nouvel État soviétique.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.