compteur de site
1 min lu

Svante Arrhenius a reçu le Prix Nobel en 1903 pour sa théorie de la dissociation électrolytique. Les substances qui agissent comme conducteurs dans une solution lors de l'électrolyse sont appelées électrolytes.Svante August Arrhenius était un physicochimiste suédois, professeur de physique à l'Université de Stockholm depuis 1895, directeur depuis 1909 de l’Institut Nobel de chimie physique. Déjà en 1883 Arrhenius distingue une différence entre molécules actives et inactives dans la conduction électrique. En 1887 à Würzburg, il étend cette idée à la théorie de la dissociation électrolytique. Plus tard, il s'est principalement occupé de problèmes de physique cosmique.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.