compteur de site
1 min lu

Paul Sabatier, chimiste français, découvre l'effet catalytique de la poudre métallique finement divisée dans l'hydrogénation des composés organiques et obtient avec Victor Grignard le prix Nobel de chimie en 1912.

Victor Grançois Auguste Grignard est un chimiste français. Les "composés de Grignard" qu'il a découverts sont ceux du type de l'iodure de méthylmagnésium que l'on trouve dans l'évolution des hydrocarbures aliphatiques et aromatiques halogénés sur des tournures de magnésium dans de l'éther anhydre. Ils appartiennent aux composés organométalliques, sont capables de réagir et sont donc utilisés en chimie préparative pour de nombreuses synthèses. 

En 1912, il reçut le prix Nobel de chimie pour l'extraction des "composés de Grignard", qui sont si importants pour les synthèses organiques.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.