compteur de site
3 min lu

Née le 7 novembre 1867 à Varsovie (Pologne)– Morte le 4 juillet 1934 à Sancellemoz (Haute-Savoie)

Marie Curie (née Sklodowska le 7 novembre 1867 à Varsovie et décédée le 4 juillet 1934 à Sancellemoz, (Haute-Savoie) est une chimiste et physicienne française d'origine polonaise. De famille universitaire, elle vient à Paris en 1892 pour poursuivre ses études à La Sorbonne. Elle épouse le scientifique français Pierre Curie en 1895 et devient docteur ès-sciences, ayant choisi comme sujet de thèse "L'étude des rayons uraniques" que vient de découvrir Henri Becquerel (il s'agit de la radioactivité). En tant qu'assistante de ce physicien, elle étudia les radiations à l'uranium et isola le polonium de la pechblende en 1898, puis le radium avec son mari. Dans les années qui suivirent la mort de Pierre Curie, Marie Curie réussit à extraire des quantités considérables de sels de radium de plusieurs tonnes de pechblende et à en extraire le métal pur et à déterminer ses propriétés. Elle a reçu le prix Nobel de chimie en 1911 pour ses travaux ; elle avait déjà reçu le prix Nobel de physique en 1903 avec son mari et Antoine Henri Becquerel pour ses recherches sur le rayonnement de l'uranium.

En dehors des travaux qu'elle effectue avec son mari, Marie Curie découvre la radioactivité du thorium en même temps que l'allemand Schmidt. Avec Debierre, elle isole le radium à l'état métallique. On lui doit la création de l'Institut du radium.

A la mort de Pierre Curie, la chaire créée pour lui à La Sorbonne ayant été maintenue, elle en est nommée titulaire. C'est la première fois qu'une femme occupe un tel poste.

Marie Curie a reçu le prix Nobel de physique en 1903 avec son mari et A. H. Becquerel, ainsi que le prix Nobel de chimie en 1911 pour ses travaux fondamentaux dans le domaine de la radiochimie, la découverte et la purification du radium et l'étude de ses propriétés.


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.