compteur de site
1 min lu

Cet archipel, inséré dans la région biogéographique de la Macaronésie, possède un patrimoine naturel d'une grande importance scientifique, la forêt indigène de Madère - la forêt laurifère - considérée comme patrimoine mondial naturel par l'UNESCO, en 1999, titre honorifique unique au Portugal et comme héritage bioculturel de toute l'humanité.

Madère abrite la plus grande surface de ce type de forêt, environ 22 000 hectares, et possède aussi une grande variété de faune et de flore, dont certains spécimens rares, comme c'est le cas de l'orchidée de Madère, unique au monde. Vous pouvez y observer des arbres de grande taille, appartenant à la famille des Lauracées - le laurier de Madère, le laurier ou le laurier royal, et des arbustes, des fougères, des mousses, des lichens et autres plantes de petite taille, caractéristiques de la forêt laurifère.

Quant aux animaux, veuillez noter dans l'avifaune, l'espèce endémique du pigeon trocaz (Columba trocaz) – oiseau emblématique de cette forêt et symbole du parc naturel de Madère.

Les deux tiers des 741 km2 de superficie de l'île de Madère sont classés réserves naturelles et un ensemble de zones protégées, terrestres et maritimes, appartient au patrimoine naturel le plus important de l'archipel de Madère, faisant de lui une destination écologique.

Afin de sauvegarder ce riche patrimoine naturel, le parc naturel de Madère, classé réserve biogénétique, a été créé en 1982. Il est caractérisé par des éléments naturels de grande valeur, qui constituent une véritable relique au niveau mondial et comprennent certaines espèces en voie d'extinction. La meilleure façon de visiter le parc, c'est à pied, en parcourant le réseau des parcours recommandés.

Source : visitportugal.com

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.