compteur de site
1 min lu

Après la bataille d'Austerlitz et la signature du traité de Presbourg, le nouvel empire d'Autriche décide de renouer des relations diplomatiques avec l'empire français. François Ier d'Autriche envoie le général Vincent comme ambassadeur extraordinaire à Paris pour régler les questions d'ordre militaire. Il est remplacé par Metternich, qui arrive à Paris le 2 août 1806 et prend officiellement le titre d'ambassadeur.

Pendant le séjour de Napoléon 1er à Varsovie lors de l'hiver 1806-1807, le baron de Vincent est envoyé auprès de lui par l'empereur d'Autriche. Il y rencontre régulièrement son ami Talleyrand qui espère rallier Napoléon à son projet d'alliance autrichienne. D'après Metternich, les discussions entre Talleyrand, Vincent et Dalberg, abordent également la suite politique à donner à l'éventuelle défaite de Napoléon face à l'armée russe.

En 1808, c'est encore lui qui est chargé de représenter son souverain à l'entrevue d'Erfurt. Il gagne la capitale de la Thuringe le 28 septembre et est très mal reçu par Napoléon 1er qui reproche à l'Autriche son réarmement et ses réticences à reconnaître les changements dynastiques à Madrid et à Naples.

Source : Wikipedia

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.