compteur de site
1 min lu

Dès juillet1793, grâce au Conventionnel Saliceti, Napoléon est nommé chef de l'artillerie à Toulon assiégée par les anglais. Sous les ordres du général Dugommier, il contribue à la prise de la ville le 19 décembre 1793. Il est nommé général de brigade puis chargé de l'artillerie dans l'armée d'Italie en mars 1794.  Après le 9 Thermidor, ses amitiés montagnardes lui valent d'être emprisonné. Libéré, il refuse de commander une brigade d'infanterie en Vendée et est mis en disponibilité. Rappelé par Barras, Bonaparte joue un rôle important dans la répression du soulèvement royaliste du 13 Vendémiaire (5 octobre 1795) puis il est nommé commandant en chef de l'armée de l'intérieur. Il n'hésite pas à s'attaquer alors aux Jacobins sur l'ordre du Directoire.

Il se marie avec Joséphine, veuve du général-vicomte de Beauharnais le 9 mars 1796, après avoir reçu de Carnot le commandement de l'Armée d'Italie. Très vite, il s'impose aux vétérans des guerres révolutionnaires. A la tête de cette armée, qui, dans l'esprit du Directoire, doit opérer une simple diversion contre l'Autriche, Bonaparte fait basculer la situation et se lance dans la Campagne d'Italie.

Le Général Bonaparte à Milan.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.