compteur de site
1 min lu

Le HMS Bellerophon est un navire de ligne de 3ᵉ rang de 74 canons construit pour la Royal Navy. Lancé en 1786, ce navire de classe Arrogant est actif au cours des guerres de la Révolution française et des guerres napoléoniennes, la plupart du temps sur des missions de blocus maritime ou d'escorte de convoi.

L'exil de Napoléon Ier à Sainte-Hélène se réfère aux six dernières années de la vie de l'empereur déchu, à la suite de sa seconde abdicationnote 1 en 1815 au terme des Cent Jours qui se termina par sa défaite militaire pendant la bataille de Waterloo.

Après être arrivé à Rochefort, Napoléon Ier a refusé d'aller aux États-Unis, malgré les propositions qui lui avaient été faites. Le gouvernement britannique avait toutefois déjà décidé de le faire prisonnier et de le déporter sur l'île Sainte-Hélène, en plein océan Atlantique, pour qu'il ne puisse plus « nuire au repos du monde »

Après s'être livré aux Anglais le 15 juillet 1815 devant l'île d'Aix, Napoléon est mené à Torbay puis à Plymouth, sur la côte sud-ouest de l'Angleterre à bord du HMS Bellerophon. Après avoir appris sa déportation sur l'île de Sainte-Hélène le 31 juillet, Napoléon est transféré le 7 août 1815 sur le Northumberland, qui le conduit à l'île de Sainte-Hélène, après une traversée de deux mois et une semaine.


Le HMS Northumberland est un vaisseau de 74 canons de classe America en service dans la Royal Navy. Lancé le 2 février 1798, il participe à la bataille de San Domingo (1806). Il est connu pour avoir transporté Napoléon Ier sur l'île de Sainte-Hélène. Après avoir appareillé de la baie de Start dans le Devon le 7 août 1815, le navire mouille au large l'île le 15 octobre 1815 et débarque l'empereur déchu le 16.

Sainte-Hélène est située à 1 900 km à l'ouest de l'Afrique en plein Atlantique sud, île volcanique escarpée, avec très peu de lieux pour y accoster, ce qui la rend aisée à surveiller et défendre.

Le Northumberland mouille devant Sainte-Hélène le 15 octobre 18153. Napoléon débarque le lendemain. Parmi ceux qui l'accompagnent se trouvent le Grand Maréchal du Palais, Henri Gratien Bertrand, le général Gourgaud, Las Cases et le Général Montholon, Louis-Étienne Saint-Denis, dit le Mamelouk Ali, et son valet de chambre Marchand. Le 17 octobre, Napoléon s'établit au pavillon des Briars chez les Balcombe, en attendant que son lieu de détention définitif, Longwood, soit prêt à l'accueillir avec ses compagnons d'exil. Longwood, de par sa situation sur un plateau, permet une surveillance plus aisée mais s'avère exposé de façon constante aux vents alizés, souvent plongé dans le brouillard et l'humidité, avec des alternances soudaines de violentes pluies et de soleil ardent. Napoléon est enfin installé dans son ultime résidence le 10 décembre 1815 par le gouverneur provisoire, l'amiral Cockburn.

Longwood

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.