compteur de site

14 avril 1814 : Napoléon visite la Maison d'Education de la Légion d'Honneur à Ecouen


1 min lu

L'institution des maisons d'éducation de la Légion d'honneur se rattache à la victoire d'Austerlitz. Napoléon, dans un premier décret daté du champ de bataille (16 frimaire an XIV — 7 décembre 1805), avait adopté tous les enfants de généraux, officiers et soldats français morts à l'ennemi, et décidé que ces enfants seraient élevés à ses frais, les garçons dans le palais de Rambouillet, les filles dans le palais de Saint-Germain. Mais, quelques jours auparavant (9 frimaire an XIV — 30 novembre 1805), le Conseil d'Etat avait été saisi d'un projet préparé par Mme Campan, qui demandait qu'il fût créé cinq établissements pour les filles des membres de la Légion d'honneur, — une maison principale payante établie à Saint-Germain, et quatre maisons gratuites à répartir dans les départements, — et il avait proposé de restreindre aux filles l'adoption de l'empereur et de réduire à trois le nombre des maisons indiquées par Mme Campan. C'est la base qu'avait finalement adoptée l'empereur dans un second décret signé à Schoenbrunn, le 24 frimaire an XIV — 15 décembre 1805.

Source : L'édition électronique

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.