compteur de site
1 min lu

Sixième président des États-Unis, de 1825 à 1829, John Quincy Adams a eu par ailleurs une remarquable carrière de diplomate, puis, à l'expiration de son mandat présidentiel, de député.

Né le 11 juillet 1767 à Braintree (actuellement Quincy) dans le Massachusetts, il est le fils aîné du deuxième président des États-Unis, John Adams et fut fortement influencé dans son enfance par les prises de position de son père au cours de la révolution américaine et par la haute valeur intellectuelle de sa mère. En suivant son père dans ses voyages à Paris et à Leyde, il étudie et il acquiert non seulement une bonne connaissance du français et du hollandais, mais aussi le goût de sa carrière future. Dès 1781, âgé de quatorze ans, il accompagne en Russie, comme secrétaire et interprète, l'envoyé officiel des États-Unis, et rejoint son père à Paris en 1782 après être passé par la Scandinavie, le Hanovre et la Hollande. De retour au Massachusetts, il étudie à Harvard, dont il est diplômé en 1787, devient avocat et se lance dans le journalisme politique, réfutant les thèses de Thomas Paine sur les droits de l'homme et soutenant la politique de neutralité de George Washington dans le conflit franco-anglais ; il attire ainsi l'attention de Washington qui, en 1794, l'envoie comme ambassadeur en Hollande, puis, en 1796, au Portugal. Son père, devenu président, le nomme ensuite ambassadeur en Prusse.

John Quincy Adams , surnommé Old Man Eloquent, est décédé le 23 février 1848 à Washington. Il a subi un grave accident vasculaire cérébral à la Chambre des Représentants et est mort dans un vestibule voisin du bâtiment du Capitole.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.