compteur de site
1 min lu

Timbre spécial "10e anniversaire de la fin du pont aérien", émis en 1959 avec la représentation stylisée du couloir aérien avec un flux incessant vers et depuis Berlin. Les avions transportaient non seulement les marchandises d'usage quotidien (même le charbon !), mais bien sûr aussi tout le courrier.

Le pont aérien de Berlin (en allemand, « die Berliner Luftbrücke ») approvisionne la ville de Berlin grâce aux avions des Alliés occidentaux, pendant le blocus.

Les routes et les voies de chemin de fer qui relient la zone ouest jusqu’à Berlin-Ouest ont été coupées pendant le blocus de Berlin. Ce blocus a lieu entre le 24 juin 1948 et le 12 mai 1949 et a été mis en place par les autorités soviétiques. À la fin du blocus, le trafic aérien a tout d’abord continué quelques mois et a été officiellement arrêté le 27 août 1949.

Après la guerre, le territoire de Berlin est divisé en quatre zones d’occupation, dans lesquelles chaque État peut utiliser toutes les voies de communication.

Le 24 juin 1948, à six heures du matin, toutes les voies de communication sont coupées. Les Alliés ne peuvent donc plus approvisionner, non seulement leurs troupes, mais également les civils. Le Commodore Rex Waite de la Royal Air Force avait déjà mis en place un plan logistique préparant l’éventualité d’un blocage des voies de communication. Ces plans logistiques ont été réalisés pour approvisionner les troupes britanniques uniquement. Cette idée britannique est modifiée et permet d’approvisionner immédiatement les Berlinois.

Dès le 26 juin, la US Air Force et la Royal Air Force commencent à improviser un pont aérien à Berlin. Le 23 juillet 1948 le général William H. Tunner devient commandant de la Combined Airlift Task Force, qui est chargée de la mission du pont aérien. Tunner a déjà organisé le pont aérien Américain au-dessus de l’Himalaya.

L’arrêt du pont aérien

Le développement d’une nouvelle politique mondiale, notamment un embargo des pays de l’ouest sur les nouvelles technologies et l’expression à travers le pont aérien d’un refus de l’annexion de Berlin Ouest par l’URSS, contraignent les soviétiques à lever tous leurs barrages (terrestres et maritimes) le 12 mai 1949 à 0 h 1. L’approvisionnement aérien s’arrête alors le 27 août 1949.

Le timbre représentant le mémorial du pont aérien a été émis le 5 mai 1989 à l'occasion du 40e anniversaire de la fin du blocus de Berlin, avec un "Rosinenbomber" stylisé et les drapeaux de la France, de la Grande-Bretagne et des États-Unis en arrière-plan.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.