compteur de site
1 min lu

L'ordre sacré et militaire de Saint-Étienne, pape et martyr (en italien : Insigne Sacro Militare Ordine di Santo Stefano Papa e Martire) est un ordre religieux chevaleresque d'origine pontificale (Bulle His quae du 1er février 1562 de Pie IV), avec une double personnalité juridique, qui est canonique (actuellement « Associazione pubblica di fedeli di fondazione pontificia ») et civile. 

Il est décerné par la maison grand-ducale de Toscane, tout comme l'ordre de Saint-Joseph et l'ordre du mérite civil et militaire.

Créé dans la lignée des ordres de Jérusalem et des ordres espagnols, l'ordre de Saint-Étienne se voulait comme la défense de la foi et de lutte contre les Ottomans et la piraterie barbaresque en Méditerranée, et en particulier dans la mer Tyrrhénienne, où Cosme avait depuis peu fait construire le port de Livourne. Il souhaitait également que l'ordre réconcilie la noblesse toscane récemment réunie sous sa couronne (en particulier la noblesse siennoise et pisane) et voulut donner un signe fort de soutien à l'Église catholique romaine, menacée par les Turcs et les protestants. De manière plus générale, on peut dire que l'objectif ultime de Cosme n'était rien de plus que renforcer son autorité et son prestige à l'intérieur et l'extérieur du grand-duché.

Chevalier - Commandant - Chevalier Grand Croix

L'ordre se reconnait, au niveau régional, national et international, par la croix rouge octogonale (croce rossa ottagona), concédée en 1562 par le pape Pie IV en signe d'approbation des statuts. Se fondant sur le principe -que prior in tempore potior in iure- la croix octogonale rouge est encore réservée à l'usage exclusif de l'ordre de Saint-Étienne pape et martyr, et, comme telle, elle est protégée contre ceux qui veulent en faire un usage indu au sein de la chevalerie.

Il existe à Pise l'Institution des chevaliers de Saint-Étienne (Istituzione dei Cavalieri di Santo Stefano) fondation italienne créée en 1939 qui, en compagnie de l'Académie de marine des chevaliers de Saint-Étienne (Accademia di Marina dei Cavalieri di Santo Stefano), toutes deux indépendantes de l'ordre, s'occupent du maintien de la mémoire de l'histoire de l'ordre.

Source : Wikipedia

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.