compteur de site
1 min lu

Une partie de l'histoire du service postal comprend des timbres de distributeurs automatiques, aussi laids soient-ils. Ces exemples de la Bundespost, de Berlin (graphiquement très bien fait), de Belgique et d'Autriche documentent cette division des timbres-poste créée pour des raisons de rationalisation, qui permet de coller presque n'importe quel tarif postal - à la Bundespost de 5 Pfennig à 99,95 Deutsche Marks- avec un timbre.

Le bloc de vignettes officiel de l'Association Fédérale du Commerce allemand de timbres, émis à l'occasion de la 3e Foire internationale du timbre d'Essen en 1980, oppose le timbre de la Reichspost allemande au timbre du distributeur automatique de la Bundespost comme symbole du "bon vieux temps", ce qui, il est vrai, ressemble davantage à un timbre fiscal sur le tabac qu'à un timbre poste. Pour certains philatélistes, les vignettes des distributeurs automatiques ne pourront certainement jamais remplacer le timbre traditionnel, mais elles font partie intégrante de l'histoire du service postal.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.