compteur de site
1 min lu

Le Mil Mi-8, désigné par l'OTAN « Hip » (« Haze » pour sa version marine), est un hélicoptère polyvalent conçu et fabriqué en URSS (plus tard en Russie) par Mil à Kazan et Oulan-Oude. Son premier vol eut lieu en juin 1961. Il remplaça le Mil Mi-4, équipé d'un moteur à pistons.

La version Mi-9 est un PC volant, tandis que la version marine Mi-14 (Code OTAN : « Haze ») se distingue par son fuselage en forme de coque de bateau. On peut en voir un exemplaire au musée militaire de l'ancienne base de Peenemünde.

Conçu au départ comme un simple hélicoptère de transport, il montra rapidement des aptitudes pour toutes sortes de missions de combat, comme l'appui-sol à l'aide de roquettes et d'un canon. Il peut être équipé d'un treuil, capable de soulever une charge de 3 t, plus un treuil de sauvetage pouvant soulever une charge de 150 kg.

Son rotor principal à 5 pales est entraîné par deux turbomoteurs Klimov. L'appareil est capable de voler sur un seul de ses moteurs en cas de panne de l'autre. Son train d'atterrissage n'est pas rétractable. Le point d'emport de l'armement est situé sous le fuselage. Quelques variantes disposent de points d'emport supplémentaires sur des moignons d'ailes latéraux. Une mitrailleuse peut être fixée dans le poste de pilotage, le tireur étant allongé à plat ventre sur le plancher, entre les pilotes. En plus des missions militaires, le Mi-8 sert au transport de personnes et de grue volante.

La fabrication totale (y compris la version évoluée Mil Mi-17) depuis le début de la production en série en 1964 se monte à environ 12 000 exemplaires. Il a été (et est parfois encore) mis en œuvre dans 43 pays. Un exemplaire (vandalisé) de l'armée de l'ancienne RDA (NVA) est exposé au « musée de la frontière » (Grenzmuseum) de Mödlareuth.La version Mi-9 est un PC volant, tandis que la version marine Mi-14 (Code OTAN : « Haze ») se distingue par son fuselage en forme de coque de bateau. On peut en voir un exemplaire au musée militaire de l'ancienne base de Peenemünde.

Source : Wikipedia

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.