compteur de site
1 min lu

L'Helicoptère 66 désigne un Sikorsky SH-3 Sea King de la marine américaine utilisé de la fin des années 1960 et au début des années 1970 pour la récupération en mer des astronautes du programme Apollo. Il est à ce titre considéré comme « l'un des hélicoptères les plus célèbres ou au moins les plus emblématiques de l'histoire ».

L'Hélicoptère 66 est livré à la marine américaine en 1967 et est versé dans l'escadron d'hélicoptères de lutte anti-sous-marine HSC-4 en 1968. Pourtant sa principale mission consiste à récupérer en mer les astronautes des vols spatiaux habités de la National Aeronautics and Space Administration (NASA). Dans ce cadre, il effectue cinq missions et notamment celle pour récupérer les astronautes de la mission Apollo 11; il est alors piloté par Donald S. Jones, futur commandant de la Troisième flotte des États-Unis. L'appareil réalise sa dernière mission de récupération en 1970 pour Apollo 13.

Après la mission Apollo 11, la marine adopte un système de désignation à trois chiffres et l'Hélicoptère 66 est renommé « hélicoptère 740 ». Néanmoins, sa renommée est telle que la marine repeint l'hélicoptère sous sa vieille dénomination à chaque mission de récupération à laquelle il participe (soit Apollo 12 et Apollo 13), avant de lui réattribuer sa nouvelle désignation une fois la mission achevée. Comme pour les avions de chasse en temps de guerre, l'Hélicoptère 66 porte, lors de ses missions, des marques de victoire sur son fuselage sous la forme de silhouettes de capsule spatiale, une nouvelle silhouette s'ajoutant à chaque récupération à laquelle il participe. Pour celle des astronautes d'Apollo 11, le dessous du fuselage est orné des mots « Hail, Columbia », d'après le nom du module de commande d'Apollo 11.

Source : Wikipedia

Récupération de la capsule Apollo 11 par l'hélicoptère 66 (Sikorsky SH 3 Sea King) le 24 juillet 1969.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.