compteur de site

Le Roadster Healey Silverstone


1 min lu

La Healey Silverstone est une automobile deux places de type roadster, du constructeur britannique Donald Healey Motor Company. Elle a la rare particularité d'avoir les phares positionnés derrière la grille de la calandre, placés ainsi pour une meilleure aérodynamique. Elle a été conçue pour être à la fois une routière et une sportive. Elle est équipée d'un bloc Riley I-4 de 2,5 L développant 104 CV et d'une transmission manuelle.

La Silverstone était fabriquée dans l'usine de Healey à Warwick, en Angleterre. Parce que le roadster était entièrement monté à la main, l'usine n'en produisit que 105 exemplaires. Quand le gouvernement britannique doubla (de 33,33% à 66,66%) la taxe appliquée aux véhicules de luxe de plus de 1 000 livres sterling, le constructeur Healey réalisa le danger qui guettait ses ventes et se décida à lancer la fabrication d'un modèle sportif sous les 1 000 livres, ce qui donna la Healey Silverstone. Elle fut remplacée en 1950 par la Nash-Healey.

Le dessin de la Silverstone est l'œuvre de Len Hodges. Il arrondit l'arrière de la voiture en le rétrécissant légèrement sur les côtés, et une ouverture y fut aménagée pour y loger la roue de secours qui, parce qu'elle dépassait sensiblement de la carrosserie, joua tout naturellement le rôle de pare-chocs. L'espace dévolu aux bagages était très limité. Ce coupé 2 places à la forme fuselée ne pesait que 2 100 livres (soit environ 950 kg), ce qui convenait parfaitement à sa vocation sportive. L'habitacle de la Silverstone Type D de 1949 était assez étroit, et il était donc relativement inconfortable ; ce défaut fut corrigé sur la Type E de 1950, améliorant de plus son comportement routier.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.