compteur de site

Bloc commémoratif Anniversaire émis par le Nicaragua


1 min lu
15 Sep
15Sep

Bloc feuillet commémoratif émis à l'occasion du 50e anniversaire du premier vol sans escale Paris-New York et du 50e anniversaire du vol du Dornier DO X vers l'Amérique.

En surimpression, le bloc-feuillet de 1977 émis à l'origine pour commémorer le 50e anniversaire du vol transatlantique de Charles Lindbergh. L'émission originale montre le légendaire "Spirit of St. Louis" dans l'image du timbre ainsi que l'avion à droite et le portrait de Charles Lindbergh à gauche.

Le timbre spécial de la poste aérienne à 20 C. représente l'avion Breguet XIX dans lequel le capitaine Dieudonné Costes, pilote d'essai chez Breguet, et Maurice Belohnte, son navigateur, ont décollé du Bourget à Paris le 1er septembre 1930 pour leur vol sans escale vers New York.

Lorsque les deux pilotes ont atterri à Curtiss Field après 37 heures et 18 minutes, il ne restait plus que 540 des 5170 litres de carburant dans les réservoirs - une météo plus défavorable et des vents contraires plus forts n'auraient guère été concevables pour ce vol. Caractéristiques techniques : Moteur Hispano Suiza V 12 refroidi par eau de 650 CV, envergure 18,30 mètres, longueur 10,72 mètres.

Au bord du bloc se trouve un hydravion Dornier Do X, l'un des avions les plus impressionnants de l'histoire de l'aviation, qui a effectué son premier vol sur le lac de Constance le 12 juillet 1929. Le fait que sa charge utile soit trois fois supérieure à celle des avions terrestres et des hydravions contemporains montre à quel point le Do X représentait un bond en avant dans l'aviation des années pionnières de son époque. 

Les dimensions de cet avion, avec une envergure de 48 mètres, une longueur de 40 mètres et une hauteur de 10 mètres, atteignaient également les valeurs des grands avions de ligne actuels. La propulsion était initialement assurée par 12 moteurs Siemens Jupiter refroidis par air, puis, en raison de problèmes de surchauffe des moteurs arrière, par des moteurs Curtiss Conqueror refroidis par eau, dont la puissance au décollage pouvait atteindre 640 ch contre 555 ch pour les moteurs Siemens. La vitesse de pointe du Do X était comprise entre 210 et 230 km/h, selon les moteurs, et la vitesse de croisière normale était de 170 km/h.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.