compteur de site

L'avion North American Harvard Mark IV


1 min lu

Le North American Harvard est apparu en 1937, en réponse à une proposition de l'US Air Corps pour un entraîneur avancé. Le premier des 50 Harvard Mk. commandé par le gouvernement canadien a été livré à l'ARC Sea Island, en Colombie-Britannique en juillet 1939. Au début de 1940, le Mk. II était assemblé en Californie avec un fuselage tout en métal remplaçant la structure en tube et en tissu d'origine. Les Mk. II ont été fournis par des entreprises américaines, jusqu'à leur production par le Canada en 1941.

En août 1938, Noorduyn Aviation de Montréal a signé un accord avec North American, pour construire le Harvard sous licence. Lorsque le plan d'entraînement aérien du Commonwealth britannique (PEACB) a vu le jour en décembre 1939, Noorduyn a reçu ses premières commandes et a produit près de 2800 Harvard Mk. IIB pour l'ARC et la RAF, entre 1940 et 1945. Les IIB ont été utilisés comme entraîneurs avancés avec le PEACB dans quinze écoles de formation de vol militaire à travers le pays. Ils ont aidé les pilotes à faire la transition entre des avions de faible puissance, comme le Fleet Finch ou le de Havilland Tiger Moth, vers des chasseurs de première ligne haute performance tels que le Spitfire.

Au total, 20 110 Harvards ont été construits entre 1938 et 1954, dont 3 370 au Canada. Un nombre incalculable de Harvards privés volent encore aujourd'hui.

Le musée Harvard Mk. IV a été construit par Canadian Car & Foundry, Thunder Bay, Ontario à la fin de 1951. L'avion a été utilisé dans quatre écoles de pilotage de l'ARC à travers le pays jusqu'à ce qu'il soit vendu à un propriétaire civil en 1965. C'était le troisième avion à rejoindre le Musée. &;Dennis Bradley, Alan Ness et John Weir en ont fait don en 1973.

Source : warplane.com

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.