compteur de site
1 min lu

De Havilland Canada fait évoluer le DHC-3 Otter à partir de 1964 pour créer le DHC-6, plus grand et équipé de deux turbopropulseurs Pratt & Whitney de type PT-6 sur les ailes. Comme son prédécesseur, le DHC-6 est très polyvalent et peut être équipé soit de roues, soit de skis, soit de flotteurs. Il fut produit à 844 exemplaires de 1965 à 1988.

La demande de ce type d'avion étant constante, De Havilland envisage une motorisation plus puissante, mais n'y donne pas suite. C'est finalement la société Viking Air de Victoria, filiale de l'entreprise d'investissement Westerkirk Capital, qui a racheté les liasses de certification et un certain nombre d'outils de production des séries DHC-1 à DHC-7 à De Havilland en 2007, qui a réalisé une nouvelle version : le DHC-6 Twin Otter 400.

Équipée de moteurs Pratt & Whitney PT6A-34, de flotteurs amphibies Wipline 13000 et d'une avionique modernisée Honeywell Apex, cette nouvelle version a fait son premier vol le 1er octobre 2008. Viking prévoyait sa certification pour janvier 2010 au plus tard1, et sous réserve de la certification de Transports Canada, la première livraison devait être faite à l'exploitant suisse Zimex en juin 20102.

Le 6 mai 2010, 52 appareils (43 civils et 9 militaires, dont 3 pour l'armée de terre américaine et 6 pour la marine populaire vietnamienne livré entre 2012 et 2014) avaient été commandés. 4 sont en service, fin 2015, dans l'aviation royale canadienne.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.