compteur de site
2 min lu

Manfred Albrecht, Freiherr von Richthofen (Breslau, 2 mai 1892 – Vaux-sur-Somme, 21 avril 1918) est un aviateur allemand qui est resté une légende de l'aviation de la Première Guerre mondiale. À l'époque, il était connu en France sous les surnoms de « Baron rouge » ou de « Diable rouge », mais depuis, le surnom donné par les aviateurs britanniques (« the Red Baron »), « le Baron rouge » a fini par s'imposer dans le monde entier pour se référer à lui, au point de remplacer en popularité son nom authentique.

Avec quatre-vingts victoires confirmées, selon le système de comptage allemand, il est l'as des as de l'aviation allemande de la Première Guerre mondiale. Hauptmann dans la célèbre Jasta 11, sa célébrité est liée à celle de son Fokker Dr.I Triplan peint en rouge vif au lieu des traditionnelles couleurs de camouflage, d'où son surnom. Il a pour frère cadet Lothar von Richthofen, un autre pilote chevronné de l'armée de l'air allemande.

Le 21 avril 1918, après avoir décollé du terrain de Cappy avec neuf autres pilotes parmi lesquels son cousin Wolfram von Richthofen dont c'était l'une des premières missions, son escadrille rencontra les Sopwith Camel de l'escadrille 209 de la Royal Air Force. Le jeune lieutenant canadien Wilfrid May vit que Wolfram von Richthofen restait, comme lui, à l'écart de la bataille, et le prit en chasse. Voyant son cousin menacé, Manfred von Richthofen poursuivit à son tour Wilfrid May, dont la mitrailleuse s'était enrayée et qui cherchait à s'éloigner. C'était généralement la technique habituelle de Richthofen de rechercher les avions en difficulté puis de les prendre en chasse. Cependant il prenait aussi soin, depuis des années, de ne pas aller au-dessus des lignes ennemies, ce qu'il fit pourtant ce jour-là. 

On suppose qu'il était peut-être plus fatigué que d'habitude, ou bien que la bataille aérienne s'était insensiblement déplacée vers l'ouest, au-dessus des lignes alliées. Voyant le triplan de Manfred von Richthofen en train d'attaquer May, le capitaine Arthur Roy Brown, autre pilote canadien, décida de le poursuivre à son tour, et bientôt les trois avions se trouvèrent à très basse altitude juste à l'ouest de la zone morte entre les deux fronts. Richthofen cessa alors sa poursuite, mais il semble qu'il ait alors mal évalué sa position exacte, car quand il fit demi-tour pour revenir vers la zone allemande, il survola l'une des portions les mieux défendues de la Somme.

Le triplan se posa intact. Richthofen succomba à ses blessures quelques secondes plus tard, non sans avoir soupiré « Kaputt » (« foutu ») en désignant son avion.

Bloc feuillet commémoratif, contenant un timbre de 6 pesos, le portrait de Manfred Von Richthofen (1892-1918), mort sur le front occidental, pilote de chasse allemand le plus titré avec 80 tués, et son triangle Fokker DR.1. Caractéristiques techniques : Propulsion par un moteur rotatif Le Rhône 9 J de 110 ch fabriqué par Thulin, envergure 7,19 mètres, longueur 5,77 mètres, hauteur 2,95 mètres, vitesse 165 km/h, altitude maximale 6100 mètres. Dans le bloc, la même machine de profil, vue de dessus, de dessous et de côté.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.