compteur de site
1 min lu

Glenn Hammond Curtiss (21 mai 1878 à Hammondsport, État de New York – 23 juillet 1930 à Buffalo, États-Unis) est un pionnier de l’aviation.

En 1906, après une rencontre avec les frères Wright, il devient constructeur d’avions qu’il fabrique en deux mois. Il fonde la première firme de construction aéronautique américaine le 30 novembre 1907. Le 28 août 1909, à la « Grande Semaine d’aviation de la Champagne » de Reims-Bétheny, il remporte le premier trophée Gordon-Bennett en volant avec son Curtiss-Herring no 1, Reims Racer, à une vitesse de 75,774 kilomètres par heure, repartant avec la coupe en argent d'une valeur de 12 500 francs et avec 2 000 francs de prix.

Le 1er janvier 1910, après avoir passé des examens sous le contrôle du gouvernement le 7 octobre de l'année précédent, il obtient le brevet no 2 décerné par l'Aéro-Club de France (le premier étant attribué à Louis Blériot). Le 18 juin 1911, c'est au tour de l'Aero Club of America de lui décerner ensuite son brevet, le no 16.

Le 29 mai 1910, Glenn Curtiss remporte le Prix du New York World en volant d'Albany jusqu'à l’île de Governor’s Island, soit 225 kilomètres couverts avec un biplan. Il empoche alors 50 000 francs pour cette performance.

Le 26 janvier 1911, à San Diego, il décolle de la surface de l'océan et vient amerrir à côté du cuirassé Pennsylvania. Hissé à bord puis remis à l'eau, il rejoint la côte par la voie des airs. Curtiss fait dresser un acte officiel stipulant qu'il est le premier à avoir volé à bord d'un hydravion.

Glenn Hammond Curtiss en 1909

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.