compteur de site
2 min lu

Francesco Baracca, né le 9 mai 1888 à Lugo (Ravenne), et mort au combat le 19 juin 1918 à Nervesa della Battaglia (Trévise), était le meilleur pilote de chasse italien de la Première Guerre mondiale. L'emblème du cheval cabré noir sur ses deux pieds arrière qu'il affichait sur son avion a inspiré celui de Ferrari. C'est la mère de Francesco Barraca qui aurait donné l'emblème à Enzo Ferrari.

En 1912, intéressé par l'aviation naissante et avec l'accord de son état-major Francesco Baracca se rendit en France, à l'école de pilotage de Bétheny, où les futurs pilotes italiens pouvaient suivre un stage d'entraînement. Il y effectua son premier vol le 4 mai 1912 et reçut son brevet de pilote d'aéroplane no 1037 deux mois plus tard. Il regagna ensuite l'Italie pour poursuivre des vols et obtenir son brevet de pilote militaire à Turin.

Faisant partie des as, il inaugura l'année 1917, en abattant un Albatros le premier de l'an. Au printemps, les Nieuport furent progressivement remplacés par des SPAD S.VII plus rapides. 

Après la défaite italienne de Caporetto en novembre 1917, son escadrille dut se replier sur Pordenone où elle fut rééquipée de SPAD XIII. Baracca multiplia alors les victoires, à la fin de 1917, il comptait 30 victoires à son palmarès. Il est alors envoyé à Turin pour participer à la mise au point du nouveau chasseur italien Ansalto SVA. Dans le même temps, il reçoit la médaille d'or de la valeur, la plus haute récompense remise par l'armée de l'air italienne, celle-ci lui fut remise lors d'une cérémonie solennelle à la Scala de Milan.

Il rejoignit sa squadriglia au printemps 1918. En mars, il fit mouvement avec son unité vers Trévise. Entre le 3 mai et le 15 juin il obtint encore quatre victoires, sa dernière victime était alors un Albatros qui bombardait les troupes italiennes près de Montello. Mais le 19 juin 1918, alors que la bataille du Piave faisait rage, il fut tué lors d'un vol de harcèlement à basse altitude au-dessus des positions autrichiennes avec un vieux SPAD VII. Son avion fut retrouvé là où il fut abattu, mais son corps ne fut découvert qu'après la retraite autrichienne. Personne ne sut exactement comment il était mort, d'aucuns prétendent qu'il s'était suicidé pour ne pas tomber aux mains de l'ennemi. Il avait reçu une balle en plein front.

Au total, il a participé à 63 combats aériens et abattu 34 appareils ennemis se plaçant ainsi comme l'as des as italiens devant Silvio Scaroni avec 26 victoires.

Source : Wikipedia

Bloc feuillet commémoratif, contenant un timbre de 30 pesos, le portrait de Francesco Baracca, pilote de chasse italien aux 34 victoires, et sa machine Spad XIII. Caractéristiques techniques : moteur Hispano Suiza 8 Be V de 235 cv refroidi par eau, envergure 8,20 mètres, longueur 6,30 mètres, hauteur 2,42 mètres, vitesse 222 km/h, altitude maximale 6650 mètres. 

Sur le bord du bloc, avion Nieuport NI 17 C 1, de profil, de face, de dessous et de côté. Données techniques : Propulsé par un moteur rotatif Le Rhône 9 J de 110 ch, envergure 8,22 mètres, longueur 5,74 mètres, hauteur 2,33 mètres, vitesse 177 km/h, altitude maximale 53000 mètres.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.