compteur de site
1 min lu

Herbert John Louis Hinkler (8 décembre 1892 - 8 janvier 1933), mieux connu sous le nom de Bert Hinkler, fut l'un des pionniers de l'aviation australienne.

Il a fait le premier vol en solitaire entre l'Angleterre et l'Australie, au départ de l'Angleterre, le 7 février 1928 et arrivant à Darwin, le 22 février 1928. Cela a réduit le record entre l'Angleterre et l'Australie de 28 jours à un peu moins de 15 jours et demi. L'avion utilisé était un Avro Avian, immatriculé « G-EBOV ». Le vol a été peu suivi au début, mais lorsque Hinkler atteint l'Inde, il suscita alors l'intérêt des médias.

En 1931, il s'est rendu dans un de Havilland Puss Moth du Canada à New York, puis non-stop, à la Jamaïque, sur 2 400 km (1 500 milles), puis vers le Venezuela, la Guyana, le Brésil, puis à travers l'océan Atlantique en Afrique, cette partie du voyage a été faite dans des conditions climatiques très difficiles. De l'Afrique de l'Ouest, il s'est envolé pour Londres. Pour cela, il a reçu le Trophée Segrave, le prix Johnston et le trophée Britannia pour le vol le plus méritant de l'année. C'était le premier vol en solo à travers l'océan Atlantique Sud. Il était seulement la deuxième personne à traverser l'Atlantique en solitaire, après Charles Lindbergh.

Le 7 janvier 1933, Hinkler quitta l'aérodrome de Feltham, en Angleterre, dans une tentative de briser le record de vol à l'Australie de 8 jours et 10 heures. Mais son corps a été découvert dans le massif du Pratomagno en Toscane en Italie. Son avion s'était écrasé, sans doute, le 8 janvier 1933. Il a été enterré, avec tous les honneurs militaires sur les ordres de Benito Mussolini, dans le cimetière protestant de Florence. Un monument à sa mémoire a été érigé au Passo Della Vacche dans les Alpes par l'Aéro-Club Aretino.

Un petit morceau de bois, relique de l'un de ses planeurs a été donné à l'astronaute américain Don L. Lind au début de l'année 1986 en signe de reconnaissance pour sa venue à Bundaberg. Lind a, à son tour, donné l'objet à Dick Scobee, qui l'a pris avec lui à bord de Challenger lors de la mission STS-51-L, à l'intérieur d'un petit sac en plastique qu'il a placé dans ses affaires. Le décollage fut une catastrophe, et le sac et le morceau de bois ont été récupérés en mer, puis plus tard, retourné à l'Hinkler Memorial Museum de Bundaberg.

Source : Wikipedia

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.