compteur de site
1 min lu

La Wanderer Puppchen était une petite voiture de tourisme introduite par la société automobile Wanderer basée à Chemnitz en 1911. Elle a été mise en vente l'année suivante. La voiture a été livrée comme une voiture de tourisme à toit ouvert avec deux sièges placés l'un derrière l'autre. Il y avait deux portes, également l'une derrière l'autre, et toutes deux sur le côté gauche de la voiture.

La petite voiture est rapidement devenue affectueusement connue sous le nom de Puppchen ("petite poupée"), vraisemblablement dérivée d'une opérette de 1912 de Jean Gilbert. 

Néanmoins, son nom plus conventionnel était Wanderer W1 5/12 PS. "W1" reflétait le fait qu'il s'agissait de la première voiture à moteur de volume offerte par la société Winklhofer & Jaenicke qui avait adopté le nom de marque Wanderer (les équivalents anglais pourraient être "Rambler" ou "Rover") pour leurs véhicules à moteur en 1911. 

"5" était la puissance fiscale nominale, basée sur la cylindrée du moteur, et "12" était la puissance réelle réclamée. Au cours des années qui ont suivi, le Puppchen a progressé à travers les modèles W2, W3 et W4 jusqu'au Wanderer W8, maintenant avec une puissance de sortie réelle revendiquée de 20 PS.

Les modèles Wanderer W5, W6 et W7 étaient des voitures légèrement plus grandes qui n'attiraient pas le sobriquet Puppchen.

En 1926, Wanderer s'est retiré du marché des «baby cars» qui, en fin de compte, était mal choisi. Au moment où la Puppchen a été retirée, cette année-là, environ 9 000 petites voitures avaient été produites.

Le segment du marché des petites voitures en Allemagne était désormais dominé par l' Opel Laubfrosch , qui avait été introduite en 1924.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.