compteur de site
2 min lu

Les Duesenberg J, JN, SJ et SSJ sont des modèles d'automobiles du constructeur automobile américain Duesenberg, produites à 481 exemplaires entre 1929 et 1937, et déclinés sous de multiples carrosseries.

En 1926 Errett Lobban Cord (PDG fondateur de Cord Automobile) achète Duesenberg, et donne la directive aux frères Duesenberg de concevoir une des voitures les plus luxueuses et glamour du monde, en alliant performances et élégance exceptionnelles, à n'importe quel prix, pour la clientèle des années folles américaines (Roaring Twenties), pour rivaliser avec Bugatti, Hispano-Suiza, Isotta-Fraschini, Cadillac, Bentley, et autres Rolls-Royce...

Contrairement aux autres voitures de prestige des années 1920, comme les Rolls-Royce, les Hispano-Suiza ou les Isotta-Fraschini qui étaient généralement conduites par un chauffeur, le propriétaire d’une Duesenberg avait choisi de conduire lui-même sa luxueuse voiture pour ses fabuleuses performances. La Model J était exclusivement réservée aux stars d’Hollywood de Clark Gable, Gary Cooper à Greta Garbo, aux têtes couronnées et aux tout-puissants magnats de la finance et de l’industrie.

Présentée en décembre 1928 au Salon de New York,  la Duesenberg Model J ne manque pas d’éloges. Aussi belle que puissante, elle ressemble à une voiture de course conçue pour la route avec le confort, la souplesse et la fiabilité que cela exige. Acheter une Duesenberg Model J consistait à choisir un châssis. L’empattement était compris entre 3.60 m et 3.90 m mais certains clients commandèrent des versions spéciales allongées jusqu’à 4.52 m. Le châssis était fourni avec le radiateur, le même pour toutes les Model J comme les énormes roues à rayons chromés et écrou central, les phares, le capot moteur, les ailes, les trains roulants et les pare-chocs. Il devait ensuite subir un test de 500 miles sur le circuit d’Indianapolis.

Les caractéristiques techniques d’une Model J sont hors du commun pour l’époque. La suspension est à ressorts à lames à l’avant comme à l’arrière et le freinage dispose d’un système hydraulique. Le huit-cylindres de 6.9 litres revendique 265 chevaux. Ce moteur, considéré comme le meilleur moteur du monde, est accouplé à une boîte de trois rapports et a un double arbre à cames en tête et trente-deux soupapes. Fabriqué par Lycoming, l’une des sociétés de l’empire industriel de Cord, ce moteur très avancé pour son temps dispose du double de la puissance de n’importe quel moteur américain du moment. Malgré son poids dépassant les deux tonnes, la Model J atteint des records de 190 km/h.

Source : stubs.auto.fr

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.