compteur de site
1 min lu

Au premier plan, une voiture française de la marque De Dion Bouton. Son ancien propriétaire a enregistré la voiture sous le numéro d'immatriculation J-1. Entièrement fonctionnelle, la voiture est souvent utilisée pour les promenades des vétérans sur l'île. Un énorme moteur V-8 d'une capacité de 3600 cc se trouvait sous le capot. 

La puissance était plutôt modeste, à savoir 25 cv.

En 1900, De Dion-Bouton est le plus grand fabricant d'automobiles du monde. La société produit quatre cents voitures et trois mille deux cents moteurs cette année-là. Ces chiffres de production sont dépassés avant la Première Guerre mondiale par ceux de Panhard & Levassor après Renault, Peugeot, Darracq et Berliet.

L'arrière-plan du timbre montre une scène de pique-nique dans la région de Saint Ouen devant les ruines du château de Grosnez.

Cette petite De Dion exposée au Musée de la Rochetaillé, est unique au monde. Carrossée en coupé Docteur elle est équipée d'un moteur monocylindre à soupapes automatiques de 700cm3. L'embrayage à friction est commandé par un levier sous le volant, il est incorporé dans la boite à deux vitesses avant. Elle pesait près de 500kg et pouvait atteindre 30km/h.

Le timbre laisse voir un modèle de 1904 avec un moteur d'1 cylindre de 942 cc. L'invention la plus importante de De Dion est probablement la disposition de l'essieu arrière, qui reste valable à ce jour.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.