compteur de site
1 min lu

Detroit Electric est une ancienne marque américaine de véhicules électriques siégeant à Détroit, dans le Michigan. Éteinte en 1939, elle a été réanimée en 2008 et compte produire des voitures de sport électriques.

L'aventure commence au sein d'une entreprise spécialisée dans les voitures mues par attelage, l'Anderson Carriage Company, en activité depuis 1880 à Detroit. Son gérant, William C. Anderson, compte participer à la révolution automobile et commence à dresser les plans d'un futur véhicule sans attelage. Jugeant l'avenir de l'électricité prometteur, il construit son premier modèle en 1906 animé d'un moteur électrique. Nommée Detroit Electric, la voiture sera produite à 125 exemplaires dès l'année 1907, alimentée par une batterie plomb-acide sulfurique rechargeable.

 En 1910, la production atteint 800 véhicules par an, au moment où l'Electric Vehicle Association of America standardise la prise de recharge pour tous les véhicules électriques. Thomas Edison, fervent amateur, apportera des batteries nickel-fer plus performantes (légèreté, temps de recharge) que les batteries au plomb ; elles seront proposées en option jusqu'en 1916 où la production atteint 1 893 unités. Le succès du véhicule tient à sa simplicité d'utilisation (deux pédales seulement, démarrage sans manivelle), à la répartition des masses qui lui assure un bon équilibre (batteries à l'avant et à l'arrière, moteur juste derrière les passagers) en dépit de sa hauteur, à la présence des premières vitres incurvées et à sa configuration quatre sièges Brougham (voir le timbre).

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.