compteur de site
1 min lu

Monsieur de Dion, issu d'une famille aristocratique française, s'est intéressé toute sa vie aux questions techniques.

Dans un magasin de jouets à Paris qui vend des modèles de machines à vapeur, il fait une rencontre décisive avec Gorge Bouton et son beau-frère Trepardoux. L'urbain de Dion persuade les deux modélistes de produire des voitures à vapeur pour la route. Dès 1883, le talentueux Trepardoux a mis au point une voiture à vapeur à quatre roues, et deux ans plus tard, en 1885, une petite série de "Tri Cycles" a été lancée. 

L'aura de la locomobile à vapeur a pris fin avec l'invention du moteur à combustion légère.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.