compteur de site
1 min lu

La Maserati Bora est un coupé deux places du constructeur italien Maserati, construit entre 1971 et 1978. Il s'agit de la première Maserati de série à moteur en position centrale arrière.

Citroën, qui recherchait un moteur pour sa future SM avait repris Maserati en 1968. C'est à partir de cette époque que le constructeur de Modène élabore le projet d'un nouveau modèle avec moteur central arrière, une première pour la marque au Trident (les Maserati Tipo 63, 64 et 65, disposant d'un moteur central arrière, étaient réservées à la compétition). Elle ne connaîtra pas le succès pourtant mérité et espéré en raison du manque de fiabilité des éléments Citroën, qui viendront rapidement entacher la réputation de cette belle voiture. À partir de 1972, Maserati adjoint à sa gamme la Maserati Merak, qui reprend la carrosserie de la Bora, mais équipée du moteur V6 destiné à la Citroën SM.

La motorisation fait appel au robuste et éprouvé V8 Maserati de 4,7 litres de 4 719 cm3 développant 310 ch, produit de 1971 à 1978. À partir de 1974 jusqu'à 1978, Maserati produit une motorisation V8 4,9 litres de 4 930 cm3 développant 330 ch. Selon les versions, la Maserati Bora atteint une vitesse maxi de 280 à 285 km/h. Ses performances de GT relayées par un comportement routier sûr et efficace ont fait de la Bora la GT la plus homogène de son temps.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.